Espoir des écoliers guinéens

Comment se déroule la classe en Guinée ?

Les élèves n’ont pas de livres, ni cahiers et stylos pour prendre les cours.

C’est le tableau qui sert de support de cours. La leçon y est écrite pour plusieurs jours et les élèves l’apprennent en la répétant tous ensemble avec l’instituteur.

Les classes sont très chargées et les élèves y sont beaucoup plus nombreux qu’en France. D’ailleurs, par manque de classes, les élèves n’ont pas beaucoup d’heures de cours. Certains vont à l’école le matin, d’autres l’après-midi.

Certains éleves n’ont même pas de bureau et sont assis par terre faute de place dans la classe.

En Guinée, l’uniforme est obligatoire et il est à la charge des parents. C’est pour cela que peu d’enfants sont scolarisés. Effectivement, les parents préfèrent que leurs enfants aillent travailler pour rapporter de l’argent à la maison.

Des infrastructures très sommaires

Les cours d’écoles ne sont pas goudronnées et peu entretenues. D’ailleurs, les élèves peuvent se blesser, d’autant qu’ils n’ont pas de chaussures fermées.

Les murs ne sont repeints que très rarement et les infrastructures y sont très sommaires.

Les enfants vont à l’école à pied car les bus scolaires servent en réalité au transport de marchandises.

Les élèves peuvent parfois marcher plusieurs heures par jour pour se rendre à l’école et rentrer chez eux.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Fermer le menu